Le Manuel clé Jeunesse+Sport

Le manuel clé, introduit dès l’an 2000, a pour ambition de tisser un fil conducteur entre toutes les disciplines sportives du programme J+S. Urs Rüdisühli l'un des auteurs du manuel nous le présente.

Le manuel clé s’organise autour de différents concepts clé (« un concept méthodologique », un « concept pédagogique » et un « concept de motricité sportive »). Autour de ces concepts, il s’agit pour les promoteurs de ce manuel, d’aller bien au-delà des éléments de langage singuliers à chaque niveau de pratique et à chaque discipline pour faire émerger un langage J+S, qui doit rayonner sur l’ensemble du sport en Suisse.

Au cœur du dispositif, le concept pédagogique s’articule principalement autour du dialogue à construire entre l’enseignant-e et l’apprenant-e. Côté enseignant-e, le dialogue doit se baser sur un triptyque « observer-évaluer-conseiller », alors que pour l’apprenant-e, on cherche à encourager la perception, le traitement et la réalisation.

Les principales idées étaient en fait de créer un langage définissant des concepts du sport et utilisable par toutes les institutions, pour toutes les catégories sportives

A côté de cela, le concept de motricité sportive vise la mobilisation parallèle du corps et de l’esprit, pour favoriser l’expression de l’énergie physique et émotionnelle, tout en la régulant par un vrai travail sur la coordination et le sens tactique des apprenant-e-s. Avec ces mots qui sont devenus des emblèmes du programme J+S, les fameux « acquérir-stabiliser », « appliquer-varier » et « créer-compléter », le concept méthodologique planifie la progression des jeunes sportives et sportifs depuis les « débutants » jusqu’aux « chevronnés » en passant par les « avancés ».

La mission de ce manuel est simple : illustrer l’essentiel de l’enseignement et de l’entraînement au travers de concepts et de modèles valables pour toutes les disciplines sportives J+S. Le père spirituel de ce projet est le pédagogue et philosophe Arturo Hotz, disparu en 2014, notamment pour les trilogies « observer-évaluer-conseiller » qu’il constuit en mêlant ses interprétations d’Aristote et ses expériences de terrains (comme formateur, enseignant et penseur), à savoir « d’abord le nécessaire, puis l’utile et après seulement l’optimum: pour quoi ? – quoi ? – comment ? ». Ce modèle d’enseignement intègre tous les éléments essentiels : la question éthico-pédagogique «pour quoi?», qui concerne l’objectif général de l’enseignement; la question «comment?», qui tente de déterminer la méthode d’enseignement la plus adéquate; et celle du «quoi?», significative sur le plan de la motricité sportive, qui spécifie la forme technique. La coordination optimale ne peut être envisagée sans la compétence d’action clé que constitue le « timing » soit : au bon moment, au bon endroit, avec la dose d’énergie optimale. Dès l’année 2000, très progressivement ce nouveau « Manuel clé » va être introduit dans les cours de J+S, en étant mis à disposition des monitrices et des moniteurs qui démarrent leurs parcours dans l’encadrement de la jeunesse sportive. Quelques années plus tard, en 2008, le manuel est mis à jour avec notamment l’ajout à l’époque d’un DVD, offrant des dessins animés didactiques, et un CD contenant des éléments liés à la littérature spécifique. C’est un premier pas vers la digitalisation de J+S, alors que les formateurs et formatrices sont toujours davantage invité-e-s à inclure les contenus didactiques dans les différentes disciplines sportives.

Partager l'article

Découvrez plus de contenu