Tchoukball

Intégré à J+S depuis 2003, le tchoukball s’épanouit surtout en Romandie.

Muriel Sommer Vorpe

Quelle est la date (environ) de ton premier cours J+S comme participante?

2002

Quelle est ta société sportive?

En un mot (un seul), comment peux-tu décrire ton sport?

Jouer AVEC

Quel autre sport de J+S aurais-tu pu faire à part celui de ton interview?

Intégré à J+S depuis 2003, le tchoukball s’épanouit surtout en Romandie. Un effort particulier est alors consacré à la traduction des contenus francophones et à une structure de formation bilingue qui doit permettre au sport de se développer en Suisse alémanique, au-delà de bastions à Neuchâtel ou à Genève. Comme sport d’équipe très intense, mais aussi basé sur une vraie mise en pratique du fair-play, le tchoukball fait souvent l’objet de demandes pour l’obtention de cours d’introduction, notamment du côté des maîtres d’éducation physique. Cela contribue à davantage faire connaître le sport au niveau suisse, même s’il reste aujourd’hui une vraie « barrière de rösti » du tchoukball.

Le premier souvenir que j’ai, lorsqu’on a formé les premiers moniteurs, c’était les étoiles qu’ils avaient dans les yeux quand ils découvraient le site de Macolin

Muriel Sommer Vorpe

Partager l'article